blog, Noël

Trêve de Noël

La semaine prochaine, c’est Noël, déjà ! J’ai hâte de faire découvrir cette fête à Gustave. L’année dernière, il était encore bien petit pour en profiter. Cette année, ce sera différent, je le sais.

C’est aussi l’occasion pour moi de faire une pause. Je serai bien occupée, et vous aussi probablement. La famille d’abord non ? Le numérique attendra.

Christmas_candle_snowman_with_lights

Attendre quoi ? J’avoue que c’est une question que je me pose pour deux principales raisons.

  • La première, c’est par rapport au temps que ça me prend. Et pourtant, j’écris mes articles assez vite… je les laisse infuser un jour ou deux dans ma tête, et paf, en trente minutes ils sont écrits ! Mais ces trente petites minutes hebdomadaires ne sont pas toujours faciles à trouver. Probablement parce que je ne fais pas de ce blog une priorité. Sûrement parce que nous n’avons qu’un ordinateur à la maison et que c’est le jouet favori de mon mari. Certainement parce que j’adore lire et que je préfère continuer mon livre – passionnant – du moment plutôt que venir raconter ma petite vie – banale.
  • La deuxième concerne la blogosphère en général. Quand je l’ai découverte, j’étais tout feu tout flamme. Elle m’a énormément apporté (un grand merci <3). Que ce soit des futilités, des réflexions élaborées… j’adorais lire toute sorte d’articles qui tantôt me guidaient, tantôt m’indignaient, tantôt me faisaient rire. Mais je me suis lassée. Après trois ans de lecture assidue, je me rends compte que les thèmes ne se renouvellent pas beaucoup. Et je me dis que ce n’est pas un hasard si la majorité des blogueuses parentales sont de jeunes mamans. Les jeunes mamans se cherchent et se découvrent. Les plus aguerries se posent beaucoup de questions (et ont plus la tête dans le guidon ?)

Je me suis servie de mon blog de manière complétement égoïste lorsqu’Alphonse luttait pour sa vie et je suis persuadée que c’est grâce à cet exutoire que j’ai tenu. Loin de moi l’idée de dénigrer cette blogosphère donc. Juste le constat, un peu amer, qu’il est peut-être temps de passer à autre chose.

Et puis, je sais qu’il y aura toujours des articles que j’aurais envie d’écrire. Mais ce qui est chouette c’est que DMT me laisse cette opportunité. Sans obligation. Sans pression. Tout en bienveillance.

Il est certain que je continuerai à alimenter le blog d’Alphonse pour vous donner des nouvelles. Il n’est pas dit que je n’ai pas besoin d’exutoire à nouveau d’ici 3 mois, 6 mois, 1 an… qui sait ?

Mais ce blog là, léger et semblable à tant d’autres, ai-je envie de continuer  ? Je n’en sais fichtrement rien. Alors ces fêtes arrivent à point nommé.

En attendant, je te souhaite de très belles fêtes et une belle année 2019 avec un petit bébé pour ces femmes qui se rêvent maman (peu importe le nombre d’aînés ;), et surtout des enfants qui grandissent et s’épanouissent dans l’harmonie du foyer.

A très vite, ici ou là.

Publicités

15 réflexions au sujet de “Trêve de Noël”

  1. Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année pleines d’amour et de bonheur en famille!
    J’aime beaucoup te lire alors j’espère que tu continueras à nous donner quelques nouvelles mais je comprends très bien ton ressenti qui va et vient parfois également dans ma tête… En ce moment, je ressens un vrai besoin à bloguer à cause de ces essais bébé qui ne marche pas… mais est-ce que ça sera encore pareil si Dame Nature nous offre ce qu’on attend le plus? Sûrement quelques temps… mais pas indéfiniment!
    A très vite j’espère 🙂

    J'aime

  2. Je te souhaite également de belles fêtes de fin d’année en famille.
    Je dois avouer que je comprends aussi ton ressenti, je me lasse aussi un peu de mon blog que je trouves sommes toute banale (je songe d’ailleurs a réduire encore les parutions 😥), même si il y a quelques blog(ueuse)s dont je me sens proche et que je prends plaisir à lire (😉), pour le reste, clairement, j’écrème de plus en plus 🤗

    J'aime

  3. Je vois tout à fait ce que tu ressens, et je te rejoins sur quelques points (d’ailleurs le titre de mon article de demain devrait te faire sourire…Les grands esprits, tout ça…!). J’espère te lire encore car j’y prends plaisir à chaque fois, mais ne force rien, ça ne doit pas devenir une pression. Je ressens en partie la même chose en ce moment, même si c’est sans doute plus temporaire par chez moi… J’attendrai ton éventuel retour, et puis si jamais, on pourra toujours boire un café, je crois qu’on est pas très loin ;o)

    J'aime

  4. Je partage entièrement ta réflexion, et je continue à me la poser sérieusement : ma motivation va et vient, pour mon blog, et je ne suis pas sûre de continuer à l’alimenter encore longtemps.
    Passe de belles fêtes en famille ! ❤

    J'aime

  5. Des réflexions que je me fais régulièrement et surtout dans les périodes un peu moins motivantes (et franchement les fêtes pour moi c’est le summum de la période fatigante). Si le plaisir n’est plus là alors pourquoi se forcer ! Ce qui ne veut pas dire qu’il ne reviendra pas. On n’a de comptes à rendre à personne 😉
    Passez de bonnes fêtes en famille et j’espère tout de même à bientôt 😉

    J'aime

  6. Je pense que tu analyses très bien le problème des « vieilles mamans blogueuses » qui bien sûr me touche aussi… On verra bien en tout cas je suis ravie d’avoir pu te rencontrer par ce biais ❤ . Et très bonnes fêtes à vous 5 !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s